Qui sommes-nous ? Agir Ami.e.s Régions Adhérer Dossiers et Formations Lett'Info Faire un don Facebook
Photo
Bienvenue sur le site des Ami.e.s de la Confédération Paysanne

Crise des abattoirs, ça continue !

Nous défendons des abattoirs de proximité à taille humaine qui respectent la condition animale et les salariés. Pour sauver l’élevage, il faut réformer l’abattage ! Et restaurer la confiance auprès des consommateurs...

Pas fiers d’être Limousins !

Après les pommes "pesticidées" (pourtant labellisées !), un nouveau scandale vient de souffler sur notre terroir Limousin à travers la maltraitance animale dans les abattoirs (et pas qu’ici..). L’abattoir de Limoges et certaines de ses pratiques sur la sellette !

Des méthodes intolérables et des images insoutenables, dénoncées par un audacieux et très courageux salarié qui ne supportait plus, avec l’horrible sentiment d’être complice (involontaire) de ces pratiques inqualifiables. Il serait incompréhensible qu’il devienne le "bouc émissaire" de cette affaire dont les responsabilités sont multiples. Nos camarades paysans (pas les exploitants-agricoles ni les céréaliers Beaucerons) qui ont la plupart du temps consacré beaucoup de temps, d’énergie, d’attention et de soins à l’élevage de leurs animaux, ne sont aucunement responsables de tels agissements : que l’on soit consommateurs de viande, végétariens ou véganes, attention aux amalgames afin de ne pas jeter l’opprobre sur l’ensemble de la profession.

- Nous combattons quotidiennement la pression des lobbys de " l’agrobusiness ", chacun restant libre de s’alimenter raisonnablement en essayant de protéger sa santé, nous n’avons pas plus à subir le diktat de quelques intégristes " anti viande ", ce qui n’empêche en rien d’améliorer les pratiques dans les filières d’élevage, de revoir d’urgence les méthodes d’abattage et inciter les "consomm’ acteurs" à modifier leurs modes alimentaires en réduisant progressivement leur part d’alimentation "carnée" souvent responsable de problèmes de santé consécutifs à une sur-consommation ou à des produits de piètres qualités.

- Nous avons d’autres perspectives à proposer : les productions locales-familiales, les circuits courts, l’introduction du bio dans les cantines scolaires ou dans la restauration collective avec le choix sur des menus non-carnés , le projet du "Pôle Viande Locales de la Montagne Limousine" empreint d’ une philosophie diamétralement opposée à celle des fermes-usines, ce projet responsable (à taille humaine) et local à Bourganeuf est soutenu par la Confédération Paysanne, dans l’intérêt de tous, producteurs comme consommateurs et surtout pour la santé de toutes et tous.

p/Les Amis de la Confédération Paysanne Limousin, Jean-Pierre Chauffier

Tribune parue dans "L’écho de Haute-Vienne", le 14/11/16

Le point de vue des Ami.e.s de la Conf pour une PROPOSITION de SORTIE DE CRISE :

La problématique des abattoirs et la condition animale

ou proposition collective d’une démarche de type "économie équitable" qui analyse la chaîne complète et qui assure une traçabilité accrue pour favoriser l’accès des produits sains au plus grand nombre et dans les meilleures conditions d’abattage et d’élevage de tailles "humaines" :

- nous soutenons l’agriculture paysanne et intégrons l’amélioration du bien être animal

- nous souhaitons que les chaînons socio-économiques qui vont de l’élevage à la distribution (de la naissance à l’abattage+ commercialisation) soient intégrés dans l’analyse complète de la filière viande incluant les coûts environnementaux

- nous considérons que le traitement des salariés de l’agroalimentaire et notamment au sein des abattoirs soit accompagné de transparence

- nous associons à notre réflexion la question du transport des animaux et au maintien d’équipements de proximité

- nous prenons en compte l’évolution des pratiques alimentaires et la diminution des produits carnés

- nous dénonçons le désengagement de l’État (contrôles vétérinaires et suivi sanitaire) et sa politique d’accompagnement de l’industrialisation de l’agriculture (concentration des outils et de l’élevage)

- nous sommes favorables au développement et soutien des outils de coopération pour valoriser l’élevage "vertueux" afin de maintenir des activités dans le monde rural

- nous défendons les alternatives d’abattoirs mobiles de proximité adaptables à certains territoires dépourvus d’équipements

- nous défendons l’élevage aux vertus agronomiques et d’aménagement du territoire

- nous soutenons la présence des éleveurs et des citoyens dans la gestion des abattoirs

- nous pensons que la protection animale relève d’un enjeu de société contemporain pour mieux considérer les filières viande et restaurer la confiance des consommateurs

- nous sommes favorables à un label d’abattage qui prenne en compte les conditions sociales des ouvriers et le traitement animal.


Publié le lundi 14 novembre 2016

Autre(s) Actualité(s) :

Conception Isabelle SUZANNE & Thierry CARRE
Facebook Liens amis   |    La confédération paysanne   |    Contact    Twitter