Qui sommes-nous ? Agir Ami.e.s Régions Adhérer Dossiers et Formations Lett'Info Faire un don Facebook
Photo
Bienvenue sur le site des Ami.e.s de la Confédération Paysanne

Détournement de l’état d’urgence


En bloquant les convois des territoires en lutte qui convergent en ce moment vers Paris via le plateau de Saclay, l’Etat, sous prétexte d’état d’urgence, est en train de prendre des mesures d’exception qui ont pour conséquence de casser les luttes sociales et environnementales. Tracto-vélo de convergence vers la COP21

A l’occasion de la COP21, des cortèges venant de Notre Dame des Landes, Roybon, Bure, Gonesse et autres territoires en lutte marchent vers Paris. Ces luttes sont au cœur des enjeux du climat, et mettent en évidence l’hypocrisie du gouvernement français. En effet, celui-ci prétend travailler à un accord mondial sur le climat, tout en autorisant la destruction de zones humides, de forêts, de terres agricoles, ou en poursuivant un programme nucléaire dont il faut bien gérer les déchets. Tous ces choix accélèrent le changement climatique.

Plusieurs de ces cortèges ont prévu de faire étape sur le plateau de Saclay, territoire lui aussi en lutte contre un projet pharaonique et destructeur de terres agricoles. Dans un récent message interne, la direction de Supelec, école d’ingénieur installée sur le plateau de Saclay , alerte son personnel sur les possibles « actions violentes » que pourraient mener les marcheurs. Ce remarquable travail de désinformation témoigne de la volonté de l’Etat d’empêcher l’expression de l’opposition citoyenne et pacifique, et de créer un climat de suspicion, voire de chercher la provocation. Nous la dénonçons avec force. Utiliser l’état d’urgence pour étouffer de façon autoritaire des conflits que l’Etat refuse de régler par les voies démocratiques est un abus de pouvoir. En criminalisant les défenseurs de l’environnement, l’état joue au pompier pyromane.

Au vu de l’urgence climatique et démocratique, nous invitons tous les journalistes à une conférence de presse le vendredi 27 Novembre à Palaiseau en présence des représentants des organisations signataires.

Contact : 06 74 89 21 38

Les signataires : ACIPA, Amis de la Confédération paysanne, ATTAC, Collectif NDDL plateau de Saclay/ Paris, Confédération paysanne, COSTIF


Publié le jeudi 26 novembre 2015

Autre(s) Actualité(s) :

Conception Isabelle SUZANNE & Thierry CARRE
Facebook Liens amis   |    La confédération paysanne   |    Contact    Twitter