Qui sommes-nous ? Agir Ami.e.s Régions Adhérer Dossiers et Formations Lett'Info Faire un don Facebook
Photo
Bienvenue sur le site des Ami.e.s de la Confédération Paysanne

Lettre trimestrielle n° 9

Edito

Sommes nous des consommateurs citoyens ? Dans notre société où la consommation à outrance est prônée comme facteur de développement économique, nous sommes en devoir de nous interroger sur nos comportements et leurs conséquences sur les générations futures. Les adeptes de la culture du profit nous poussent à consommer sans modération, à rechercher toujours des prix les plus bas pour satisfaire une frénésie de bonheur terrestre. Sous prétexte de produire plus, plus vite, à moindre prix, on met en concurrence, on licencie, on délocalise, sans parler des conséquences désastreuses pour notre planète terre. C’est par la réappropriation de gestes simples au quotidien, du changement de nos comportements d’achat et de consommation que nous pouvons préserver l’homme et son environnement. « Consommer autrement », c’est acheter des produits fabriqués par des hommes et des femmes qui ne sont pas exploités, choisir des fournisseurs qui veillent à des échanges plus justes, faire son marché, respecter les saisons. Consommer local, c’est permettre l’existence de productions et de commerces de proximité, le maintien d’activités dans nos quartiers. Avons-nous impérativement besoin de raisin du Chili sur nos tables en plein hiver alors que les maraîchers de nos régions sont en voie de disparition ? Apprenons à nos enfants dès le plus jeune âge à décrypter les messages publicitaires qui chaque jour les conditionnent, apprenons leur qu’un acte d’achat est un acte de choix. Montrons-leur l’exemple, soyons des consommateurs citoyens, responsables et vigilants. Isabelle Suzanne-M’Bengue

Extension des locaux de la Confédération paysanne L’extension des locaux de la Confédération paysanne est aujourd’hui réalisée. Il y a dix-huit mois, nous faisions un appel à soutien financier pour agrandir les locaux de Bagnolet, siège de la Confédération paysanne. Les Amis de la Conf’ qui le pouvaient, ont contribué avec les paysans adhérents à ce soutien financier sous forme de dons ou de prêts à taux préférentiels pour la moitié du budget de ce nouveau bâtiment qui approche les 260 000 euro. Plusieurs phases du chantier ont été réalisées en autoconstruction. Encadrés ou pas par des professionnels, nous avons souvent retrouvé des « Amis » côtoyant des adhérents (fondation, dalle, enduits, plafond). L’objectif d’un bâtiment « Haute qualité environnementale » a été atteint. Les briques de « chaux-chanvre » hébergeant l’ossature en bois, les enduits de chaux et la toiture végétalisée nous donnent un bâtiment performant avec une consommation d’énergie faible et une forte inertie aux changements de température. L’heure est venue de remercier tous ceux qui ont contribué à cette réalisation. Jean-Noël Faure

Prochaine assemblée générale en Aubrac «  Programme DES AMIS DE LA CONF’ »

Vendredi 17 août : débat autour du film sur les 20 ans de la Conf’

Samedi 18 août :
- 9 h : AG des Amis de la Conf’
- 14 h : « Adhérer, s’engager, militer » et « Quel syndicalisme ? »
- 17 h : débat « Quelle souveraineté alimentaire ? »

Dimanche 19 août : autres rencontres et nombreuses festivités

Création d’un répertoire des viticulteurs

Une quarantaine de viticulteurs adhérant à la confédération paysanne ont répondu à notre demande pour constituer un répertoire présentant leurs produits et leurs pratiques de culture et de vinification. Ce répertoire sera bientôt disponible sur notre site, .ou à demander sous forme papier. Il sera régulièrement actualisé. Vous pourrez ainsi prendre contact avec ces producteurs, pour leur passer des commandes, les rencontrer, et manifester votre soutien solidaire envers une profession mise en difficulté par les dernières directives européennes. Un plaisir à partager.

Ensemble, soyons leurs relais lors des manifestations auxquelles nous participons.

Manger des aliments de saison, c’est du plaisir

Le rythme des saisons nous permet de varier nos consommations de fruits et de légumes frais en apportant les éléments indispensables à un bon équilibre alimentaire.

Nous devons les consommer pour leurs richesses en vitamines et minéraux. Cuits ou crus ils ont une très bonne qualité gustative car ils ont été cueillis à maturité et ont emmagasiné le maximum d’éléments nutritifs et organoleptiques. Consommons toutes les variétés que nous pouvons trouver pour avoir la surprise de découvrir des goûts nouveaux ou oubliés. Acheter fruits et légumes de saison est un acte responsable. Sur les marchés, des paysans ou des jardiniers nous proposent leurs récoltes. Achetons nos fruits et légumes sur ces étals car nous savons que cette production permettra une rémunération juste aux producteurs. Ces marchés de proximité sont des « circuits courts », peu consommateurs d’énergie pour leurs transports, ils favorisent les liens sociaux et participent au maintien de l’économie locale. Il existe aussi d’autres méthodes pour se procurer des fruits et des légumes de saison en adhérant à des AMAP’s ou à des groupes d’alter-consommateurs, ces actions militantes assurent aux producteurs une garantie de revenus et au consommateur une qualité de produits excellente par leur fraîcheur. Le rythme de notre vie est assuré, le mois de mai voit revenir les fraises, juin le temps des cerises et l’automne revient avec les pommes savoureuses, les noix, les châtaignes… Il serait dommage d’oublier les cueillettes de champignons, de mûres, de framboises qui s’offrent à nous lors de balades. Ne prélevont que ce que nous pouvons consommer. Et pour finir, n’oublions pas de savourer des fleurs telles que les violettes, les pensées et les primevères, par exemple.

Marie-Thérèse Richard

CONSOMMATION RESPONSABLE

Commerce équitable, AMAP, groupes alter consommation, c-oopératives bio, SEL sont autant d’espaces de l’expression citoyenne et responsable. D’un côté, l’individualisme se veut triomphant, de l’autre le -productivisme épuise et raréfie les ressources, incitant toujours plus à la compétition. Aller à contre courant de ces deux fléaux nécessite une remise en question de nos modes de vie alliant solidarité et consommation responsable. Celle-ci repose sur : – la préservation de l’environnement (limiter nos besoins, choisir des circuits courts, des produits sains, peu coûteux en énergie). – l’attention à la provenance du produit (coût social du produit, éthique dans sa fabrication, qualité). Pourtant, il est difficile, seul, de connaître toutes ces données, d’autant plus que les filières d’approvisionnement sont souvent opaques, sauf en allant dans un lieu spécifique bien déterminé (telles que les boutiques Artisans du monde). Depuis plus de trente ans, de nombreux guides de la consommation ont fleuri. Dans le Val-d’Oise, le groupe Action consommation a réalisé un guide pratique pour une économie alternative regroupant de nombreux secteurs (alimentation, vêtements, santé, maison, en passant par les services comme la banque, la culture, les médias et les associations). Mis à jour régulièrement, il est disponible auprès d’Action consommation* pour une somme modique. Ce guide a le mérite supplémentaire de faire vivre des structures qui en ont besoin et d’être solidaire. Pourquoi ne pas multiplier de telles pratiques et nous les communiquer pour diffusion ?

Serge Muller

* Action Consommation : http://www.actionconsommation.org/

NOUVELLES DES REGIONS

Cet été en Charente-Maritime

Dimanche 22 juillet
- Fête paysanne à Mortagne-sur-Gironde (au port), les débats de Mortagne (4e édition).

Dès 9 h : marché fermier avec les producteurs locaux, acteurs de l’agriculture paysanne durable et solidaire.

Toute la journée vous pourrez : – faire des balades à cheval, – découvrir le jeu « Si j’étais paysan », – rencontrer les acteurs des mouvements citoyens, et du commerce équitable.

16 h : conférence-débat. Vendredi 27 juillet 2007 à Villars-Les-Bois « La Métairie de la Barre » Veillée Paysanne avec l’association « Arts Terre »

Dès 19h – « L’Affaire Pierrette » théâtre de rue avec – la compagnie Cretonart. – Repas champêtre composé de produits issus des productions paysannes.

Veillée à la belle étoile. Penser aux couvertures.

Les Amis de la Conf - Isère s’organisent

Une vingtaine d’amis de l’Isère se sont rencontrés une première fois pour réfléchir ensemble sur les actions à développer auprès de la Confédération Paysanne de l’Isère. La priorité sera de faire connaître l’association et la Conf’ du département. Nous aurons le plaisir de les rencontrer sur le plateau de l’Aubrac lors de l’AG des Amis de la Conf., les 17, 18 et 19 août.

La bataille d’un apiculteur

Apiculteur à Verteuil-d’Agenais (Lot-et-Garonne), Maurice Coudoin et son épouse, exploitante ont assigné en référé devant le tribunal de grande instance de Marmande un agriculteur de Bouglon, Claude Menara , producteur de maïs transgénique (maïs BT, Monsanto 810). Les résultats d’une « expérimentation » conduite en 2006 par le collectif aquitain Avenir sans OGM, à laquelle l’apiculteur s’était associé ont prouvé les effets de dissémination et de contamination de pollens de ce maïs dans les ruches tests, preuves évidentes de l’action des abeilles dans la dissémination des pollens de maïs. Les magistrats ont estimé que « le dommage lié à une contamination des ruches dépendait de l’attitude de l’apiculteur » et qu’il devrait s’abstenir de placer ses ruches dans les zones et pendant la période à risques. M. Coudoin a été comdamné à verser la somme élevée de 5 000 euros - montant qui correspond précisément à la demande du maïsiculteur pour le remboursement intégral de ses frais d’avocat. Où sont les parcelles de cultures OGM ? Nous voulons de la transparence et de l’information. Si les surfaces de cultures OGM s’accroissent, la quantité de pollens en contenant sera augmentée et des problèmes vont se poser lors de la vente du miel qui perdra son image de produit naturel et sera déprécié. N’oublions-pas le rôle important des abeilles dans la pollinisation des plantes (arbres fruitiers, céréales, jardins). -


Publié le dimanche 1er juillet 2007

Autre(s) Lettre(s) :

Conception Isabelle SUZANNE & Thierry CARRE
Facebook Liens amis   |    La confédération paysanne   |    Contact    Twitter